Auto-Psychologie

Cachez cette solitude que je ne saurais voir

D’accord, on avance. Juste pour information et pas que je prenne un éventuel lecteur pour une bille (juré), « on » est indéfini, autant dans ma bouche que dans les règles de français, donc ici, « on » c’est « je« , ou « moi et ma conscience« , ou encore « moi, ma conscience, et mon ego« . Je ne parlerai pas d’âme ou d’esprit, on n’en est pas là, enfin pas encore. Sauf que je pense que je n’aborderai sans doute pas du tout ce sujet sur ces pages.

Soyons objectif. Je ne me sens pas particulièrement plus seul qu’avant. Avant quoi ? Avant un isolement voulu et assez brutal. Déjà que je suis une personne à tendances asociales, alors là… Ça devient grave capitaine ! On va droit dans le mur… Ah on est passés à travers ? Et on tombe dans le vide ? Ah, et ça fait combien tu dis ? Plusieurs années… OK. Bah merde !!

Bon faut que j’aille acheter du tabac, j’ai pas particulièrement envie de sortir, mais ça va être vite fait, un aller-retour. Rien de bien difficile. Juste je n’ai aucune envie de voir des gens. Là ça sera le minimum syndical, je dis la marque, je paye, je me casse, et Basta !

Bon, du coup je n’ai rien dit de ce que je voulais dire dans ce billet. Tant pis ça sera pour la prochaine (ou pas). Donc à suivre (ou pas). Oh mais tais-toi

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s