Auto-Psychologie

Un sentiment de solitude

Oui, c’est un sentiment de solitude, accru, mais c’est une illusion. Il suit une fuite du réseau social principal, le plus connu, le plus chronophage, nuisible pour les personnes comme moi. C’est quoi un gens comme moi ? Bonne question bordel. Ca me rappelle des souvenirs… Les mecs comme toi, qu’il me disait, avec semble-t-il tout le respect du monde, sauf que « les mecs comme moi » ça n’existe pas, c’est une idée abstraite…

Et ouais ! Dommage collatéral d’un nouveau paradigme où pour exister aux yeux des autres, il faut se mettre en avant, faire des choses cataloguées « bien » dans les moeurs… J’ai cette forte impression d’être projeté en face de ma solitude, violemment, tant que ça me brusque un peu. J’ai fait le vide. Je l’ai fait, réellement. Ils ont compris ce que je voulais qu’ils comprennent, manipulable masse. Seuls, enfin seules surtout (c’est accessoire mais y a plus de meufs), quelques rares éléments ont échappé à ça, des amis que je connais de bien avant toute cette mascarade inerte.

Là je compense. Je suis un con qui pense. Un con qui pense des mots morts ou qui panse des morts maux, pas mormon le homard dans la marmite (pfff… mais ta gueule), aux merles ou aux mites, c’est une ode au choix. Ode au Soma sa mère ! Ode aux cons pansés qu’ont pensé… Pensé à quoi ? Compensé par quoi ? Mais laisse pisser, eh con…

Magistralement : Ta gueule.

1 réflexion au sujet de “Un sentiment de solitude”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s