Auto-Psychologie

De rien

Te formalise pas, le titre de ce billet est le plus grand des hasards, c’est pile poil ce que disaient les paroles de Mathématiques souterraines au moment où la page a fini de se charger. Elles sont sorties de leur contexte forcément. C’est un jeu, oui, hasardeux. Si je continuais à jouer je dirais maintenant : allumé. De « oh mais laisse allumé bébé, y a personne au contrôle » pendant qu’on s’en colle un petit dernier, tu peux laisser allumé, au moins on loupera pas la veine. Enfin, moi c’est comme ça que je l’interprète.

Y a une question à se poser pour tenter de comprendre cette partie de la chanson, mais y répondre ne peut se faire qu’en se basant sur de l’expérience, et donc nécessite d’avoir vécu ce type d’expérience sordide, faut avoir zoné et touché le fond.

Alors question : dans quelles circonstances me suis-je forcé à éteindre alors que j’avais besoin de lumière, tout en continuant à faire ce que j’avais à faire pour autant ? Et réponse : une nuit sur une aire d’autoroute dans ma bagnole, par exemple… L’idée étant que lorsqu’on fait un truc pas très catholique, on n’a pas spécialement envie de se faire griller par des représentants de l’autorité ou des justiciers du dimanche.

D’ailleurs bon dimanche, pour ce qu’il en reste, et si tu lis pas ça un dimanche bah tant pis.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s