Auto-Psychologie

Génération Zéro

Il est où le chien ? Tiens ça me rappelle une chanson à la con de Gotainer, « mais il est où hein ? le Youki ? » à la con mais super drôle pour qui aime bien ce chansonnier à lunettes, culs de bouteilles pour ainsi dire, et qui s’est concentré dans sa carrière sur de la chanson humoristique bon enfant (quoique pas toujours) sur une musique rock qui fleure bon les années 80. Y a quelques perles dans son répertoire au pépère Gotainer… En parler m’amène à me demander : qu’est devenu ce dinosaure de la chanson française ? Ben il continue, il a raflé une récompense pour sa carrière en 2018, me souffle wikipédia. Pour sa vie privée, on repassera, et ça c’est bien. Peu d’informations, discrétion, tranquillité à l’horizon. Y a deux minutes je pensais à François Corbier, Richard me fait un peu penser à lui. Ce sont des chansonniers, un métier qui se perd de nos jours. Ils écrivent des textes qu’ils interprètent. Les chansonniers d’aujourd’hui les plus connus, les rappeurs variété, auraient probablement honte de porter ce nom, trop hasbeen, je sais pas. Moi je suis un saltimbanque situationniste, chansonnier à l’occasion et fier de l’être, je peux rapper, chanter du blues, du jazz, du reggae, tous les styles sans vraiment cracher sur autre chose que les nouveaux genres trop zarbi pour mon pauvre petit cerveau limité. Mais souvent je finis par m’y mettre, comme la trap par exemple. Donc je pensais à Corbier, sans pouvoir faire le lien, le faire vraiment disons. Gotainer était-il invité dans le show de son pote Jacques Jakubowicz (Jacky) ? Je dois avouer que gamin je regardais volontiers ce type de média destiné en exclu aux enfants, format aujourd’hui disparu des écrans (et comme les écrans télévisés ont disparus aussi de ma vie, je peux pas vraiment le vérifier, donc à prendre avec des pincettes), mais les chanteurs et les chanteuses, les groupes, les invités étaient sensiblement aussi ceux que leur propre maison de production, AB, produisait, ça tournait en vase clos. Or il ne me semble pas que Gotainer ait été produit à un moment de sa vie par AB, et je n’ai aucun souvenir d’un seul passage chez Kyky, ce qui ne retire pas la possibilité qu’il l’ait fait.

On est abrutis par ce qui marque son époque, et nous la génération X française avons été bercés par des conneries, tout comme les enfants d’aujourd’hui d’ailleurs, mais c’était pas les mêmes conneries, les nôtres étaient bien plus ridicules, mais tout aussi stupides. Les enfants sont abrutis par ce qui touche leur époque, oui. Ceux d’aujourd’hui, ils sont la génération quoi au fait ? La Y c’est les gens qui sont des années 80, la Z existe ? Je vais aller faire encore preuve de mon amour de la facilité et de ma fainéantise, voir sur wiki, la page est déjà ouverte…

Bon alors déjà ils sont pas d’accord entre eux sur les dates… Ces appellations sont de toutes façons trop subjectives pour être vraiment sérieuses. Mais allons au bout du truc, selon certaines personnes dont on n’a pas grand chose à foutre, la Y ça serait entre 80 et 2000, et la Z logiquement les 20 années suivantes. Ils vont inventer quoi après ? Parce que Z, je crois, si je me trompe pas hein, tu me diras, je crois me souvenir que c’est la dernière lettre… Lettre de l’alphabet latin. Donc le morveux né en 2021 il fera partie de la génération quoi ? La génération facebook ? Ah tiens, après Z y a 0… Donc la génération 0 c’est pas mal.

Les précurseurs de l’avenir sont là, la génération zéro, que des zéros qui auront grandi avec des puces dans le corps, entourés d’une réalité toujours plus virtuelle, augmentée en crescendo de toujours plus de conneries abrutissantes… Hé chasseurs de mes deux, attrapez les tous, tous ces virus aux goûts de framboise acidulée à l’arsenic, ces portes ouvertes aux hackers qui se gaussent bien de vos goûts de chiotte, de vos dérives sexuelles ainsi que de vos identités sexuelles aussi, de qui vous croyez être, profitant de votre ignorance de la sécurité informatique pour vous prendre quelques satoshis sans que vous ne vous en rendiez jamais compte tant vous serez loin de toute vraie réalité, en orbite dans votre monde illusoire de merde. Vous serez pour moi la génération Troud’pine, des joibour qui pépon la liss’po et qui pour conduire un lové devra passer son Capem (crétins à la page et modernes) sous peine d’interdiction de retirer les petites roues.

Il est si jeune et déjà m’abuse, si je n’m’abuse.

Oui alors je fais c’que j’veux, si j’ai envie de coller un truc entre deux paragraphes, truc sans queue ni tête ni rapport avec le texte, je le fais, je suis un peu fou moi, généreux de surcroît, je suis comme ça.

Une génération c’est 20 ans, c’est un point de repère parce que si on peut considérer ça comme une référence et valider la convention, y a des gens qui sont nés deux ou trois ans après ou avant toi et dont la culture est foncièrement différente, et c’est aussi générationnel, les gens vont vers ce qui est populaire à leur époque. Les styles à la mode ne perdurent pas pendant 20 ans, ils sont de plus en plus vite mis de côté au profit d’autres styles plus récents et donc plus modernes. Il faut être à jour si on veut suivre. Lorsqu’on est un ermite on finit par s’en battre les couilles, quand on vit libre, dans une ZAD par exemple, on s’en branle également, mais un seul pied dans notre société colle de la pression, sociale, on préférera faire envie que pitié comme on dit, ne pas être largué quand un autre trouduc cite la dernière connasse ou le dernier crétin, juste interprète, qu’a que sa gueule vu que sa voix nécessite des retouches au vocoder pour être acceptable. Quelle époque formidable de merde.

Bon Richard Gotainer j’ai du respect pour lui, mais je ne l’écoute pas, idem pour François Corbier que j’ai cité aussi. Parce que pour Gotainer, le style est trop 80’s frenchy, et les 80’s françaises musicalement me gonflent. Sauf Thiéfaine, Gogol 1er, Ludwig Von 88, Jacques Higelin, les VRP… Ah bah si en fait, « y en a des biens » (Didier Super). Corbier ce qu’il fait, sorti de sa courte carrière avec AB pendant laquelle ses chansons étaient destinées à des enfants et donc s’en ressentaient forcément (autrement dit Corbier quand il était avec Dorothée, il faisait de la merde mais de la vraie, comme ses collègues d’ailleurs), avant et après, et probablement pendant aussi en parallèle, ça ressemble plus à Brassens déjà. C’est intéressant et plus du tout destiné exclusivement à des gosses. Dans le genre carrières parallèles dans lesquelles d’un côté on s’adresse aux enfants, et de l’autre aux parents, y a eu une certaine Anne Sylvestre. Et là déjà on est plus dans quelque chose de sain lorsqu’on va voir ce qu’elle faisait pour les chiards. Elle les prenait pas pour des imbéciles les enfants, et ça déjà c’est vraiment différent de ces saloperies qu’on nous collait dans la tête lorsqu’on collait la 1 après l’école. Les textes pour adultes d’Anne Sylvestre sont à l’instar de ceux de Corbier, intéressants. Les meilleurs selon moi datent des années 70.

Après avoir passé une période d’environ 1 semaine, voire plus, sans écouter un seul disque, une seule vidéo sur le net, je me gave de musique, nuit et jour. J’ai des périodes comme ça, des périodes films à gogo, des périodes séries à gogo, des périodes de musiques écoutées jusqu’à la nausée. Tiens allez je suis d’humeur généreuse, partageuse : le dernier truc que j’ai découvert par un pur hasard, ça s’appelle (c’est pas super récent, mais même découvert sur le tard c’est bon, intemporel) Balkan Beat Box. En Live c’est une tuerie.

Sur ces mots, bercé par le clavier et le saxo de Fat Freddy’s Drop, je te dis à plus bordel !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s