Je fais ce que je veux

L’industrie de l’acidité extralucide a littéralement élucidé tous les dossiers, additionnés les indices, y en avait 10

Y a plus de lucidité ça me déprime, entre ce qui existe et ce qu’on invente il y a parfois une limite tellement fine qu’elle peut craquer comme une membrane, à tout moment. Que faire ? Continuer, aller la tête haute vers cette mort dont on fait des montagnes de sophismes et qui emportera tout le monde, qu’on se le dise. J’avais rien à dire, je l’ai dit, c’est cool. Youplaboum.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s