Communication Non Violente

Fuck

Conscience : Oooh, mon p’tit chou qu’est-ce qu’il y a, pourquoi t’es tout rabougri comme ça, pourquoi tu pleures, pourquoi ? Qu’est-ce qui va pas ?

Ego : Je veux baiser.

Conscience : Hahaha… mmm pardon. Je m’attendais pas à ça.

Ego : Tout le monde baise, sauf moi. Ça me rend… frustré.

Conscience : Mais ça c’est rien mon petit loup ! C’est facile ça ! Y a même des professionnelles pour ça si tu en es à ce point !

Ego : Ça fait longtemps que j’ai pas baisé.

Conscience : Combien ?

Ego : Tu le sais connard ! Ça se compte en années.

Conscience : Mais tu l’as voulu un peu ce temps de vide. Parce que t’es sentimental mec, que tu veux pas mettre ta queue dans un bout de viande abandonné le lendemain, parce que t’as besoin de considérer ce bout de viande comme étant l’être humain qu’il est, d’être attentif pendant l’acte, pas penser qu’à ta gueule, tout ça…

Ego : Bah ouais mais merde quoi, j’ai des besoins comme tout le monde. L’impression de devenir dingo.

Conscience : Branle-toi !

Ego : Fais style tu me vois pas quand je fous un porno… Vas-y.

Conscience : Hahaha… pardon. Oui, bah je peux aussi tourner la tête hein !

Ego : Putain, cette conversation tourne en rond.

Conscience : Maaaais non !

Ego : Maaaais si !

Conscience : T’as honte de ça ?

Ego : De quoi ?

Conscience : De pas avoir baisé depuis… 2 ans ?

Ego : Un peu, non. Non en fait, pas du tout. J’ai dépassé ça je crois. La pression sociale qui dit que si tu baises t’es quelqu’un alors que si tu baises pas, t’es rien. C’est de ça que tu parles.

Conscience : Oui. Donc ça n’a rien à voir avec ça.

Ego : Je peux pas dire sincèrement. C’est un sujet qui me fait chier généralement.

Conscience : Je sais. C’est pour ça que je prends des gants. C’est pas un sujet anodin. C’est un des besoins naturels. Mais tu me disais pas que tu avais pas envie qu’on te touche ? Ni de toucher quelqu’un ?

Ego : On peut baiser sans se toucher ?

Conscience : Non.

Ego : Alors pfff… Je passerai outre sur ce détail. Rien à branler. Parfois je pense justement aux professionnelles, je me dis que ça pourrait être une solution. Mais payer pour baiser ça me gonfle. Je donne aussi quand je baise. Je donne beaucoup. Je vois pas pourquoi y aurait que moi qui serait redevant si quelqu’un doit l’être… Pis j’aime pas les capotes.

Conscience : Ça c’est un réel problème !

Ego : Bah pas forcément, ça m’est déjà arrivé d’attendre d’avoir fait un test que j’ai montré à ma partenaire.

Conscience : Y a pas que les maladies, on attrape aussi des enfants comme ça… Toi t’as rien à faire le lendemain, tu as pas à aller au planning familial, tu te souviens quand tu y accompagnais Anne-Germaine (*) ? C’était pas une partie de plaisir pour elle. Pour toutes c’est pareil. Il faut que tu reconsidères tes priorités. Ton statut d’homme ne t’impose pas d’ignorer certaines réalités pour lesquelles tu as aussi tes responsabilités. Tu choisis de le faire, ou de pas le faire.

Ego : La plupart du temps quand je dis que j’aime pas la capote, j’entends que c’est réciproque. On peut trouver aussi des solutions alternatives.

Conscience : Qui n’apporteront des contraintes que pour elles… Pas pour toi. Toi tu peux jouer le gentil mec qui compatis, mais ce type de comportement est égoïste.

Ego : Je suis l’Ego, je suis égoïste par définition.

Conscience : Tu choisis.

(*) Le prénom a été changé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s