Quotidien alternatif

La Belgique ça a du bon !

Bon. Le trip bière et bédo, c’est pas mal à peu près, environ. Sauf que la coordination, et pas l’accord des Nations, elle en est un peu – comment dire ? – niquée (hips !) si j’puis dire. D’ailleurs, depuis deux heures j’ai des réactions bizarres… Si ! J’te jure ! Par exemple toutes les 20 minutes (environ, ça fluctue), je hèle en hurlant d’une voix de pochtron fini, un certain Gérard, en lui demandant de m’en r’mettre une… De bière… Une. Juste une, une seule, la dernière, la dernière avant la prochaine, une 16. Allez Gérard, déconne pas, sers moi d’abord puis serre moi fort dans tes gros bras costauds tête de poireau ! Promis j’me mouch’rai pas dans ton tee-shirt, j’ai besoin d’affection genre 3 secondes, après je remonte sur mon pangolin géant et je repars vers les remparts du château, je vais affronter la rivière et ses monstres, taïauuut !

Suis-je alcoolique si je bois hmmmm… 24h sur 24 ? Oui mais ce n’est que de la bière, et en plus elle est pas forte, et j’en bois pas des mille et des cent… Depuis hier matin ça ne fait que 15. Il est 18h50, j’ai eu le 1er pack à 10h hier, ça fait 24h + 8h50 (je suis nul en maths) = 32h50, on va arrondir à 33h. Une moyenne de 33/15 bière par heure.

1 bière toute les 2h15 environ.

Il me reste 5 bières, à ce rythme je peux tenir 5 x 2h15 = 11h15. Demain à 8h environ je pourrais alors en racheter. Suis-je alcoolique si je bois 24h/24 ? Combien de temps met-on pour devenir alcoolique ? Que de questions mais pas de réponse. Je ne veux pas faire de recherches sur le sujet. Je pense n’avoir jamais été alcoolique, cependant j’ai souvent eu des problèmes avec l’alcool, ce qui est différent. Au bout de combien de temps à passer à boire non stop – sauf pour dormir – ne peut-on plus se passer de la bière ? Doit-on passer à quelque chose de plus fort ? La théorie de l’escalade, parait-il, est une supercherie, attention, pas une super cheurie parce que si elle était cheurie elle pourrait s’acheter ou se racheter une réputation.

A la tienne !

Ouais à la tienne Etienne, et tiens le bien ! Attends-moi faut qu’je pisse ! Tiens, s’il me prenait l’envie subite de me planter au milieu de cette rue éclairée par la lune, de mettre à nu la mienne et de pisser ici, là, comme ça, juste là ? Tu dirais quoi ? Que je suis un gros dégueulasse ? Moi je dirais que je suis libre. Ce bitume insulte Gaïa, l’empêche de respirer, ma pisse aurait servie à Gaïa mais ici, ça fait puer le bitume qui ne la boit pas. Si les choses avaient été équitables pour Gaïa, ma pisse n’aurait dérangé personne. Pourquoi je devrais m’empêcher de faire un truc naturel ? Aaah je suis pas obligé de le faire au milieu de la rue, certes, mais moi j’en ai envie, qu’est-ce que ça change pour le bitume sur lequel je pisse, que je le fasse contre le mur de l’immeuble, entre deux caisses dans le caniveau, ou au beau milieu de cette petite rue commerçante désertée vue l’heure ? Tu n’es pas obligé de regarder si tu ne veux pas voir ça, n’emmerde pas un con qui pisse !

Je pisse !

Oui j’arrête c’est bon. Je suis en train de découvrir un truc indispensable pour notre époque moderne psycho-allumée, ça s’appelle Trotsky Nautique. Alors comme je suis cool et que sur bandcamp y z’ont fait un truc super adapté à wordpress exprès pour les lulus comme moi qui veulent intégrer des trucs dans leur site hyper-facilement, voici un morceau très beaucoup engagé dans la lutte pour la défense des animaux maltraités, après Gogol 1er, Trotsky Nautique (label indépendant la Souterraine) :

Plein de fioritures juste histoire de noyer un poisson porteur d’une information : je n’ai rien à dire. Si : faut que t’écoutes des trucs indés ! Plus de trucs indés !! Encore plus !!!

Quelques heures plus tard, vers 3h30 du matin…

Bon j’ai pas réussi à tenir mon rythme de 33 quinzième de bière par heure. J’ai fini la dernière… Enfin… Là ça y est elle est finie en vrai. J’avais prévu d’être en panne vers 8h ce matin, bah ce sera pas le cas, mais qu’importe en fait puisque je n’ai pas vraiment l’intention de tiser de la sorte ! C’était de l’humour plus qu’autre chose… De la dérision dans un monde de fions ridés ! (ça marchait pas avec zions ridés) Non mais d’autant que ça me réussit pas de boire, ça me rend quelque peu nerveux. Là ça va, je bois pas comme un trou normand ou picard, donc je ne suis pas agressif, mais quand même ça pose quelques problèmes de coordination entre les mouvements…

Allez ! Bon courage pour la semaine (non je rigole : trime bien mouahahaha).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s