Auto-Psychologie

Noone Land

Ça fait du bien… Mais ma vie est une éternelle suite de trucs pas cool enchaînés les uns derrière les autres. Là c’est la crève. Alors je sais, tout le monde a la crève, c’est pas la fin du monde, mais faut lire les autres billets pour comprendre le poids réel sur moi de cette petite maladie qui m’a duré 3 jours, c’est le 3e jour là, donc 3 nuits de fièvre combattante des vilains microbes, et surtout 3 nuits et 3 jours passés à tousser sec. Du coup j’ai opté pour une nouvelle méthode de consommation de mon bédo : je le bouffe. Je fais une boulette sphérique avec entre 1,5 et 2 grammes, et je l’avale sans scrupule, ce qui m’évite de trop fumer. Fumer, j’adore ça, mais là c’est la croix et la bannière après, donc je le fais certes, mais bien moins que d’habitude… Et en plus du bédo bouffé. Ce qui fait que techniquement mon corps est saturé de cannabis. Chouette !

Mais qu’est-ce qui fait du bien au fait ? Ah mais le fait de pouvoir écrire assis, et assis confortablement, et ce sur un bureau qui plus est équipé d’une chtiote étagère sur la droite ce qui me permet de poser mes dicos ! Et autres bouquins que je chope comme Sur la route (Kérouac), ou Contes de la folie ordinaire (Bukowsky). Déménagement repoussé, j’ai toujours rien fait du tout de ma liste de trucs à faire, j’ai même pas fait assurer le scooter. Cela dit, étant donné que je me suis fait retirer mon permis pour consommation de cannabis, cocaïne et amphétamines, les assureurs, ces rats vérolés erreurs de la nature que dans mon monde on les éliminerait tous scrupuleusement, chinent à m’assurer, ces rats font la fine bouche (oui, je sais : comme envers les flics, je n’ai aucune sympathie pour les assureurs, ce sont des vautours). Je m’en bats les couilles tout à fait entre nous. Je voulais déménager parce que je m’étais fait agresser chez moi, et je ne parle pas du vol de mon speed par les keufs, ça c’était accessoire, perquisition post-retrait-de-permis.

Personne comprend, j’ai l’impression, qu’une personne comme moi ait des phobies sociales, d’ailleurs personne comprend j’ai l’impression, ce qu’est une phobie sociale. On me condamne parce que j’ai deux jambes, deux bras, une tête et un tronc et que je n’utilise ça que pour me défoncer la gueule. Mais je les utilise aussi pour écrire… A bon entendeur.

Bon, mais ça fait trois jours que je ne change rien dans mon quotidien, quoique y ait un peu de progrès dans le ménage, j’ai toujours pas fait la vaisselle. Alors, qu’est-ce donc que je ne change pas ? Je tente de dormir environ 24h sur 24. Dormir est bien plus facile avec un bout de 2 grammes dans le bide (et un peu de bica parce que si c’est effectivement une diffusion lente, le temps que le bout soit totalement dissous jusqu’au cœur, ça génère des sucs gastriques alors attention aux remontées acides). Pour imager ça fait la taille d’une noisette, on va dire. En comparaison je mets environ 1 tiers à 1 demi gramme dans un joint, et entre 1 huitième et 1 quart de gramme dans une douille. Une lentille, une grosse on va dire. Pourtant, je ne sens pas énormément de différence avec d’habitude. Il faudrait pour comparer que je cesse de fumer, or il n’en est pas question. Et en bon puriste, en amateur de tabac autant que de cannabis, je ne peux pas envisager vapoter, c’est m’envoyer la molécule de nicotine isolée chimiquement dans un quelconque liquide, elle est présente naturellement dans le tabac. Ce qui n’existe pas à l’état naturel, j’ai tendance à m’en méfier (dit l’amateur d’héroïne, de cocaïne, de kétamine, de monanussaïne – de l’anglais myassaine). Mais c’est vrai en plus, juste parfois, il faut laisser le temps à l’information de m’arriver au cerveau, et d’autres fois je suis déjà pris dans une spirale d’addiction avec le truc en question, l’éviter n’est plus d’actualité, ce qui l’est en revanche dans ces seconds cas, c’est comment s’en passer.

Je tiens à dire que je suis particulièrement satisfait sur un point : ça faisait un petit moment que j’avais dézingué l’intégralité des 9 saisons de la série sur le cosmos nommée Les mystères de l’univers (RMC découverte) habilement renommé L’univers et ses mystères sur Dailymotion où on peut en trouver l’intégrale encore aujourd’hui – je suppose que le fait d’avoir renommé ce truc sert simplement à détourner les pistes pour le copyright – et je cherchais depuis quelques semaines un truc semblable mais plus actuel, sur les connaissances acquises en matière de science et d’espace, mais surtout sur les récentes découvertes en matière d’univers et de science, souvent évoquées dans ce type de documentaire dont je raffole. J’en rêvais, Arte l’a fait ! C’est Cosmos, une odyssée à travers l’univers, et c’est très bien. Entre quelques épisodes de Peepoodo (Blackpills), The devil’s hour (un film à la con mettant en scène un exorciste streameur), et les derniers épisodes de Room 104, franchement c’est top !

Je disais que j’avais rien changé dans mon quotidien tout à l’heure, malgré ma crève. Bah ouais : c’est toujours un combat pour dormir, et si possible dormir le plus possible, j’en aurais jamais assez, si j’arrive à dormir 2h je voudrais dormir 4h, si j’atteins les 4h, j’en voudrais 8, etc. Jusqu’à ce qu’on dépasse le nombre d’heures disponibles dans une journée. Alors encore heureux, il existe des moments où je prends conscience que je ne peux plus dormir, et où les activités, si tranquilles soient-elles, s’enchaînent d’elles-mêmes.

J’ai deux pièces dans cet appartement que j’ai appris à détester mur après mur, dalle après dalle, douche, chiotte, plafond, tout… Tout est merdique ici. Mais j’ai l’avantage d’avoir deux pièces. Jusqu’à maintenant je boycottais pour ainsi dire la seconde pièce, elle ne me servait que de débarras et de cuisine/buanderie accessoirement puisque c’est dans cette pièce qu’est l’évier, la machine à laver, et donc la vaisselle sale et le linge sale respectivement et par extensions. Il y a un moment une bonne amie est passée à la maison et a tout chamboulé, me collant mon pieu dans l’autre pièce, la cuisine donc. Ça m’a totalement déphasé, mais d’une force… A ce moment j’arrivais à m’organiser et à garder les deux pièces relativement rangées, tout avait une place. Une fois le typhon passé, j’étais perdu chez moi. Du coup j’ai laissé en désuétude la pièce où je dors. Il s’est passé des périodes où je ne pouvais plus circuler dedans. J’ai aussi mis pas mal de trucs (notamment les livres et les bibelots) dans des cartons scotchés, en vue de déménager, et les cartons dans cette pièce, empilés, or quand je cherche un truc des fois faut que je rouvre certains de ces cartons.

Plus récemment, j’arrive à maintenir un semblant d’ordre dans au moins une pièce, mais l’ennui, c’est que le temps de ranger une pièce l’autre redevient en bordel, et ainsi de suite ? Non, quand même pas.

Je suis moins dans l’urgence de déménager (j’arrive même pas à aller chez un vautour assureur alors comment veux-tu que je fasse le reste ?) j’ai commencé à céder à certaines priorités qui étaient moins urgentes que mon déménagement. Je ne me sens absolument pas, mais alors pas du tout, en sécurité, au point que y a deux nuits (à jeun hors bédo, je tiens à le préciser) après avoir entendu des bruits à l’extérieur en plein milieu de la nuit, mon chien grogner en direction de la cour où mon scooter est garé, et une voix bizarre qui a été le détail de trop, je me suis habillé en speed, et je suis sorti en pleine nuit armé d’une lampe et d’un cadenas en U spécial scooters (le modèle maousse) pour frapper direct sans réfléchir si j’avais vu quelqu’un traîner, et même à l’aveugle et je l’aurais fait. Tué, je l’aurais enterré dans le jardin – je décoooonne…

Conscience : T’es sûr ?

Bon toi ta gueule. Comme ça on reste dans le thème hein ? Et tu réponds pas c’est de la rhétorique. Chut. Voilà c’est bien, que j’aime quand tu garde ton bec clos !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s