Quotidien alternatif

Pinochio’s awakening

Putain ! Quelle gueule de bois… Quand c’est comme ça je cherche à fuir. Je sais que j’ai déconné, que j’ai sans doute fait des choses pas nettes, mais il n’est pas question de réparer quoi que ce soit, il est question de continuer à avancer malgré tout en revanche.

Attention, quand je dis « pas réparer » c’est parce que j’ai conscience que c’est probablement assez minime, je ne suis pas violent, sauf verbalement. Je me connais, je suis dans ce genre de cas, un soûlard qui casse les couilles, un soir, et qu’on a oublié le lendemain – si ça se répète pas tous les jours.

Personne n’est blindé devant l’alcool. Personne n’est fait pour boire dans des grosses quantités, jusqu’au blackout. Modérément, ce n’est pas le cas, mais tel que je l’utilise l’alcool est un poison, pourtant j’aime ça. L’alcool me fait déconner mais j’aime m’empoisonner. Que je devienne infect est un dommage collatéral. C’est un peu comme une soupape de sécurité, si on l’enclenche tout le mauvais s’en va. Et après on peut reprendre sa vie sur de bonnes bases. Mais c’est toujours aussi difficile d’assumer.

Quand je bois, ma dépression prend vite toute la place, surtout si j’écoute des chansons tristes (Saez, Mano Solo, etc) parce que pleurer ça fait se sentir vivant, ça fait sentir quelque chose de fort. Mon cœur a besoin de sentir des choses fortes. Et je n’ai clairement pas du tout l’alcool rigolard, ou extasié.

En fait cette dépression est là tout le temps, sauf qu’en général elle reste en coulisses. Et donc lorsque je bois, elle ne s’installe pas, elle se vautre… Et c’est à chaque fois pareil, il suffit que je commence à boire, qu’il y en ait suffisamment pour que je sois bourré, pour que je parte en cacahuète. Si je suis seul c’est circonstance aggravante. Mais franchement, vaut mieux que je sois seul, et même chez moi. Car je ne souhaite pas imposer cet état à d’autres. Ils n’y peuvent rien, et si ils essayent pendant la crise ils se prendront une salve d’insultes. Aucun intérêt.

Bref. Assumer, c’est dur, mais rien d’impossible, et puis j’ai fait de mal à personne, j’ai juste bu, écouté de la musique, monté le son à fond, me suis d’ailleurs aperçu que mon ampli est pas assez puissant pour ce que je lui demande – ça sature assez vite. Et puis j’ai dormi comme une grosse masse jusqu’à 20h (lundi), et j’ai recommencé à boire directement au réveil (pas assez pour être bourré). J’ai eu faim (merci le bédo) alors j’ai été chercher un kébab. Ensuite j’ai vaqué en alternance entre plusieurs occupations : dormir, mater des séries, et finalement j’ai réussi à trouver le sommeil, dodo jusqu’au matin.

A propos de séries, la 4e saison de Rick & Morty est en approche ! L’épisode 1 promet ! Cela dit, je préfère voir ça en français, ça évite de devoir réfléchir pendant, de devoir lire les sous-titres. Je ne comprends pas encore totalement l’anglais à l’oreille. Mais y a du progrès ! C’est parce que je regarde beaucoup de trucs sous-titrés, certaines expressions sont imprimées, bref c’est vrai que ça aide en anglais, mais, en même temps ça semble logique.

Bon bah je me souviens de tout… Même du copain qui est passé pendant la bataille, avec qui j’ai dû ne pas être très respectueux. OK, alors lui, faudra que je le capte et que je m’excuse. Par contre je lui ai déjà dit d’appeler avant de passer, je peux très bien ne pas être là (il vient d’un village à 10km mais pas spécifiquement pour me voir), et je peux aussi être dans ce genre d’état, dans ce cas je réponds pas au téléphone. C’est simple. Et si je réponds, on capte que je suis pété, et on passe pas point barre ! De toutes façons je ne veux pas de monde chez moi tout court. C’est pas un squat ici. On peut passer me voir c’est pas un problème, mais faut pas se plaindre si quelque chose se passe alors qu’on n’a pas suivi mes instructions pour réduire les risques.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s