Auto-Psychologie

Adhyatma – Force blanche

Cet article fait parti d’un diptyque : A B. 100% vrai.

Quand j’avais 17 ans, j’ai été abordé par une femme bien intentionnée, au cœur même peut-être de la pire crise de ma vie à ce moment là. Elle a séché mes larmes. Elle m’a fait entrer chez elle. Elle a continué de sécher mes larmes, en restant jusqu’au matin à discuter. Je voulais mourir.

Elle avait un mari, qui est resté un peu. Et une petite fille, de 7 ans. J’ai senti une forme d’amour que je ne connaissais pas dans son foyer, chez cette femme. Elle était la source de ça. Elle était positive par essence. Elle a choisi de m’aider à long terme, même après son décès, en me donnant un livre. Je te dirai pas lequel. Trouve le tien.

J’avais un gros bout de shit sur moi, pas si énorme, un 12 grammes. A mesure de la soirée, je roulais, je roulais, je faisais tourner mes joints comme d’habitude. Il était sympa, elle était sympa, la gamine était sympa.

Il régnait dans cette famille l’harmonie qui n’avait jamais régné chez moi, j’étais ému de ça. Au matin le mari m’a ramené en voiture à 70km, chez mon père, c’était sa route pour aller bosser, ou pas. Il m’a demandé de lui donner un bout arrivé chez moi, j’ai pas eu ne serait-ce que l’idée de le devancer. Pas l’habitude. A l’époque je prenais beaucoup, je donnais peu.

J’ai lu son bouquin, c’est vrai qu’il était bien, l’auteur était un occidental qui a pas mal voyagé , Arnaud Desjardins. Un Sage.

Une phrase de cette femme : tu attires ce que tu rayonnes.

Elle a changé ma vie.

Aujourd’hui je donne, je prends moins.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s