A voir plus tard, Expériences, Marijuana

CBD

Bon, je pense que je peux faire un premier petit bilan concernant la beuh au CBD. Selon moi elle met des claques sévères (fumée). Ça dépend laquelle évidemment, mais j’ai eu l’occasion de tester ces derniers temps plusieurs variétés : Girl scoot cookie CBD 13%, Harlequin CBD 20% (la seule à ma connaissance qui était déjà free THC avant récemment), Blue dream 13%, Bubble gum lemon 13%, et Orange bud 13%.

Parmi toutes ces beuh, légales grâce à un vide juridique que nos dirigeants dans leur immense sagesse sont en train de régler à leur façon, j’ai pas de bémol à mettre, et comme j’aime le high du THC je mélange avec un haschisch, le plus pur possible et ce pour ne pas altérer le goût de l’herbe avec celui d’une éventuelle coupe du haschisch. L’herbe est difficilement coupable avant la vente, la coupe se verrait bien qu’on ait trouvé des herbes coupées avec du verre pilé mais ça reste une légende urbaine. Dans le shit étant donné que c’est un genre de pâte ou de poudre collante, il est possible d’y ajouter des produits de coupe qui ne se voient pas à l’oeil (donc lors de la transaction qui est souvent rapide) si c’est de la même couleur et si le mélange est homogène.

En France, je l’ai parfois évoqué ici, il n’y a que le THC d’illégal, alors que l’herbe contient plein de cannabinoïdes aux effets différents. C’était surtout pour ne pas pénaliser la production de beuh textile qui a toujours existé en France sous conditions strictes cependant, que l’herbe est possiblement cultivable pour le ce domaine (textile) si l’agriculteur utilise des graines provenant d’un catalogue spécial dont les semences produisent de l’herbe qui ne défonce pas. Alors cette herbe qui pousse notamment aux alentours de Le Mans, je l’ai goûtée un peu par hasard, et elle est vraiment dégueulasse. De plus, les engrais et les pesticides projetés dessus donnent simplement mal au crâne et au ventre. Ils s’étaient vraiment démerdés pour que les stoners et autres rastas des bois, ces rongeurs à crête ou à locks bien connus des cannabiculteurs, ne viennent pas bouffer toute la beuh pendant la nuit, ils ont vraiment créé une herbe de merde.

Alors c’était déjà mal connaître l’herbe, et les tenanciers de l’interdiction de la fumette auraient mieux fait de suivre le dicton (je peux en choisir un y en a plein qui disent la même chose) :

On gagne plus à connaître les bonnes qualités de son ennemi, qu’à être instruit de ses fautes.

Proverbe chinois

Voilà, plutôt que de diaboliser la beuh, jouer les autruches etc, dire que c’est de la merde, ils auraient mieux fait de comprendre un peu la plante, avec amour, ce que presque tous les cannabiculteurs font, ont fait, et leur loi ne serait pas devenue obsolète avec l’évolution de la sélection des souches et des croisements, pour le coup. Car c’est bien de ça qu’on parle, de sélection manuelle, de croisement, d’expériences botaniques, qui ont obtenu de nouvelles souches qui comme l’herbe textile, passent à travers le filet de la loi.

Y a pas eu beaucoup d’avancées légalement parlant au fil du temps. Ca n’a été que tentatives des poules politiques les moins mouillées, et rejet sur rejet de la majorité de l’assemblée à chaque fois. Et à chaque fois le débat était biaisé, c’est une affaire de gros sous, c’est le seul produit qui fait descendre les gens dans la rue, avec des manifestations telles que l’appel du 18 joint, chaque année le 18/06 porte de la Vilette à Paris, pour que cessent les poursuites contre les usagers. C’est une affaire de gros sous, oui. On a fini par comprendre comment tout ça fonctionnait. L’ONU alimente les programmes de lutte contre les stupéfiants en injectant de la thune si les pays sont dociles et continuent le combat interminable lancé par Nixon dans les années 70. Et concernant le cannabis, sa légalisation serait un coup de semonce dans le domaine pharmaceutique, on peut l’utiliser tel quel et nombreux sont les avantages en médecine, alors plus de cannabis autoproduit (car les plus malins savent que ça pousse tout seul) c’est moins de médicaments vendus, moi ça me semble logique.

Un petit tableau vaut mieux qu’un long discours, et si tu comprends pas tout, t’inquiète donc pas ! Je vais te traduire ça : de haut en bas…

— soulage la douleur
— coupe l’appétit
— tue ou ralentit la croissance des bactéries
— réduit le niveau de sucre dans le sang
— réduit les convulsions lors des crises d’épilepsie
— traite (là on ne parle plus de soulagement, d’amélioration, etc, on parle de traitement) les infections fongiques
— réduit l’inflammation
— aide à dormir
— réduit les risques de blocage des artères
— empêche la croissance des cellules cancéreuses
— traite le psoriasis
— tranquillisant (utilisé pour gérer des psychoses)
— supprime les spasmes musculaires
— soulage l’anxiété
— stimule l’appétit
— favorise la croissance des os
— réduit les fonctions du système immunitaire (immunosuppresseur, pratique dans des cas de greffe, dans le traitement des maladies auto-immunes, par ex.)

On continue ? Courage, plus que deux…

— réduit les contractions du petit intestin
— protège de la dégénérescence du système nerveux

Eh bah y a pas tout… Y en a encore plein. Je ne connais pas une seule plante capable de ce prodige : traiter autant de maux à la fois. Alors évidemment selon les souches, ça va jouer plus sur ceci ou sur cela. Ça dépend du dosage en THC, CBD, CBN, CBC et consorts, dans la plante. Et pendant que nous, les Français, on donnait des millions, des milliards de tunes aux flics et aux tribunaux (t’as fini oui ?) pour lutter contre ça, pendant qu’on criminalisait la population sous couvert de protéger la jeunesse ou je ne sais quelle connerie (là, là, du calme… couché !), y a des pays qui étudiaient la chose et qui laissèrent libre court à l’inspiration de scientifiques pour faire des essais cliniques

C — toi, t’as encore bouffé des vitamines…
E — Ouais, et t’sais quoi ? « 5 xanax » qu’il m’avait dit… 5 max par jour : et « 6 citalopram, et puis la prégabaline entrant en conflit avec la dépakote on vous a ajouté un petit antispasmodique pour éviter les tremblements » ; quand j’ai dit oui-de… Il m’a répondu : « La weed ? Mais vous n’y pensez pas la Marijuana c’est ILLEGAL WARNING WARNING UUUIIIIUUUU… » Là dessus il a appelé la sécurité et juste avant qu’on m’emmène en isolement total pour calmer mes ardeurs cannabistiques, il a ajouté en chuchotant à mon oreille : « Rev’nez m’voir dans deux heure incognito à la salle de ping-pong. »

Heureusement que tout le monde n’est pas comme les Français, flippé de la tête ! On en serait encore … Ah merde, c’est vrai qu’on n’est pas loin de ça, la France est à la fois le pays le plus répressif d’Europe avec ce fléau, et le pays qui en consomme le plus en moyenne par habitant. Et ça fait un bail je te jure, qu’on bat tout le monde à ce jeu là. Quel jeu ? Mais celui du plus con bien entendu ! Je suis un expert en la matière ! Cachez-moi ce joint que je ne saurais voir (moi ça me dérange pas, vas-y donne).

Bon. Le truc c’est que personnellement, violer la loi je m’en bats les couilles. Ça c’est dit, mais j’aime bien savoir, connaître, et le canna au CBD promettant tant de choses améliorant la santé, je ne connaissais pas, piètre fumeur que je suis je ne m’intéressais qu’à me défoncer, moi je connaissais que le THC, Thug Life inside. Juridiquement on ne peut pas m’emmerder parce que j’en consomme. Plus pour longtemps, certes. Quand y a un truc de bien, t’as toujours des connards pour venir et pour dire « Hop hop hop, là ! Mais qu’est-c’que c’est qu’ça ? Mais dites donc ça fait longtemps qu’vous faites ça ? Non mais vous n’avez pas le droit ! Ah moi j’vous l’dit, vous ne l’avez plus maintenant. Mais attendez… on va s’arranger… » et ça finit souvent par un droit à payer, du coup la corne d’abondance se tarit, ça devient trop cher et tout le monde passe à autre chose.

Du coup comme dit tout en haut, au début de l’article, avant que je ne commence à m’emballer (au début du pétard en fait, là il est fini bah je vais en refaire un, tu vois… Ha ! ha ! Oh eh ça va, on s’amuse comme on peut) j’ai testé le cannabis avec 0% de THC et bourré de CBD. Bah ça pète sa mère. La beuh est bonne et j’ai des effets. Elle est pas pareil, c’est sûr. J’ai plus d’effets d’un autre type… (du 3e type wahahaha – ta gueule)

C’était juste pour dire ça. Si faut pas le répéter trop fort, désolé mon pote, tu vois ici je dis tout ce que je veux dire. Y a pas de tabou. Ou si peu… Conclusion, c’est la teuf ! Haro sur la beuh des malades, moi je ne suis qu’un tox, je n’ai pas de maladie diagnostiquée (ce qui est vrai au demeurant), je ne suis qu’un parasite HAHAHA !

Comment ça, ça en fait moins pour les petits enfants malades ? Mais moi de toutes façons, j’aime pas les enfants, ou alors en sauce… Et puis malade ça a un goût.