Expériences, Quotidien alternatif

Histoire de Laitues

Je teste la laitue vireuse, version récupération de la résine (opium). C’est censé avoir un effet sédatif. On peut aussi fumer les feuilles préalablement séchées. D’une amie : ça fait « un effet sédatif plus fort que le CBD » ; Perso là je fais un genre de rachacha (ext Wiki) pour récupérer la substance laiteuse. Officiellement ça se fait surtout avec du coquelicot (famille du pavot somnifère – papaver somniferum) et du pavot classique, alternative au cisaillage des bulbes (puis laisser sécher au soleil, repasser le soir, l’opium est là).

Cuisine crade. 1ère opération, feuilles dans l’eau bouillante.
Après le filtrage, et avoir évaporé toute l’eau. J’ai laissé un peu cramer (pas calciner) donc c’est très écailleux. Je ferai d’autres expériences.
Suspension vireuse en vue de fumer cette belle dame