Coucou c'est le méchant moi

Tu as été intrigué, amusé, ou frappé (ou encore plein de trucs) par le contenu, et tu as cherché une section à propos pour savoir où, chez qui disons, tu as mis les pieds. Tu veux donc avoir des détails sur moi. Tu veux sans doute savoir qui je suis, et cerise du pompon sur le gâteau de mariage, si y avait une petite photo ce serait Byzance ? Blonde sans doute, super belle ça va sans dire… Ou bien vieux barbu crasseux, ado imberbe, hermaphrodite peut-être ?

Et pourquoi pas mon poids, ma taille & la taille de ma bite tant qu’on y est… Et si je suis circoncis : va savoir je suis peut-être Juif d’origine ? Et les poils de mon pubis et de mes couilles : sont-ils rasé ? En crête ? Ou en petits coeurs ? Ou encore carrément la touffe à la Diogène ? Et aurais-je des tatouages interdits gravés sur mon corps suave et sensuel, ou bien des symboles violents, ou alchimistes, preuves de mon appartenance à un gang ou à une société secrète assassine ?

En fait, disons plutôt que le contenu du blog ne te suffit pas et que t’es un genre de lecteur chiatique. Comme moi à vrai dire. Et je peux comprendre du coup. Je comprendrais aussi que tu cherches à m’identifier, pour me coincer parce que sur ce blog quasiment toutes mes activités sont illégales. Ou alors le summum : pour me péter la gueule… Alors là waow ! Dans tous ces cas et dans d’autres cette page est là pour toi. C’est avec beaucoup d’amour, et d’amusement, que je rédige ceci. On peut considérer ça comme mon testament si on veut, libre aux couillons ou aux génies (des fois ça se mélange) de faire ce qu’ils veulent, mais je te préviens, t’auras rien : ce blog est anonyme. A la rigueur demande toujours à WordPress et si t’es un privilégié du renseignement (ou juste super malin) ils te donneront mon identité. Gaffe ou pas gaffe, je n’en ai rien à branler, celui qui cherche trouve. Je le sais.

Je suis un genre de misanthrope, je n’aime personne, je crois. Aucun groupe en tous cas. Et en bon anarchiste mais fainéant, j’attends que ça pète sans rien branler d’autre que me défoncer et parfois balancer un peu d’huile sur le feu en prenant bien garde de ne pas me prendre des éclaboussures. Oh, concernant la soi-disant révolution, rassure-toi si t’as des clous à perdre dans la bataille, ça risque pas de péter de sitôt vu que les guerriers les plus efficaces cannent une perf d’héro dans le bras… Ou dépensent leur énergie en tapant du pied dans une clairière devant un mur de son… Ou encore, et c’est plus répandu, taffent, parfois jusqu’à en crever, pour des patrons ou des clients, ayant tous le point commun d’être tous très cons.

Allez, j’aime personne. En fait si : j’aime la partie du peuple la plus basse sur ton échelle sociale, celle qui couine sous les pieds des crevards (et des commerçants), la lie de cette vieille piquette dégueulasse que tu appelles société, la zone où les pires des rats bouffent l’ozone des Bourgeois, les fous tels que ton serviteur, les malchanceux, ceux qui souffrent, ceux qui crèvent. J’aime aussi les gens qui doutent. Qui doutent d’eux, qui doutent de leurs convictions, qui doutent de moi, de toi, qui hésitent. J’aime le bois, le feu, l’eau, la terre, le métal, j’aime l’univers. J’aime.

Je déteste le plastique.

Et toi, bah je t’aime pas.

Allez c’était pour rire. Je t’aime, c’est plus fort que moi. Je suis faible. Toi, ne m’aime pas, ce sera plus simple quand t’auras à appuyer sur la gâchette.

Je fume, je bois, je base, je sniffe, je shoote, et plus si affinités. Si c’est légal, ça m’intéresse moins. Concernant le sexe, je baise TOUT ! Les meuf les mecs les chiens les pangolins, bon j’avoue, en ce moment je baise plutôt rien, c’est pour ça que je fréquente les putes (également les putes pangolins). Je pense que cette espèce risque de s’éteindre prochainement, d’ailleurs (pas la pute, le pangolin, la pute a encore un bel avenir doré devant elle – pas d’or, juste doré). La faute à qui ? Mais aux végans bien sûr !!!! Depuis que je mange moins de végans, je mange plus de pangolins, et je suis pas seul… Nous sommes légion ! Nous avons besoin de plus de viande végan, c’est pour cela que j’appelle tout le monde à militer pour le véganisme. (*)

Tu veux d’autres détails ? Casse-toi. Ou mieux : Lis le blog !

(*) C’est juste pour dire un truc, je n’en ai rien à foutre du véganisme. Ce n’est et ce ne sera jamais mon propos. Ni pour ni contre, je m’en fous comme je me fous de la note au dernier problème de mathématique qu’a eu Nicolas, premier de la classe. Dans ma classe, t’aurais eu 0 connard… Cette page est un filtre si tu ne l’as pas compris, un filtre à cons.